Projets de Maîtrise et de Doctorat

Publiée le 16 Septembre 2020

Related image
OFFRE DE BOURSE DOCTORALE – RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE ET DOULEUR

Le laboratoire de recherche dirigée par la professeure Gabrielle Pagé au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CrCHUM) est à la recherche d’un.e étudiant.e dans le domaine de la psychologie, avec un intérêt pour la recherche sur le stress et la douleur.

Le stress mène à la production de glucocorticoïdes qui peuvent avoir un effet paradoxal sur la douleur, notamment l’analgésie et l’hyperalgésie. La littérature scientifique a identifié quatre caractéristiques qui, lorsque présentent, vont favoriser la sécrétion de glucocorticoïdes : la nouveauté, l’imprévisibilité, la menace à l’égo et le manque de contrôle perçu. Bien que ces caractéristiques aient été étudiées individuellement en lien avec la douleur expérimentale ou parmi des populations cliniques, ces recherches se sont généralement concentrées sur une seule de ces composantes sans tentative d’intégration avec les autres caractéristiques également associées à la réponse physiologique du stress. Il est essentiel d’étudier, à l’aide d’un modèle conceptuel, comment ces caractéristiques du stress influencent la réponse à la douleur.  Ceci permettra l’élaboration d’interventions personnalisées qui cibleront les déclencheurs de la réponse physiologique au stress chez les patients et ainsi améliorer la gestion de leur douleur et santé mentale.

Pour plus d’informations, consulter le document suivant : Offre de bourse Doctoral.pdf

ou contactez Pr. Gabrielle Pagé : gabrielle.page@umontreal.ca

 


Publié le 23 avril 2020

 

 

 

 

Candidats à la maîtrise avec mémoire (M.Sc.) ou au doctorat (Ph.D.) recherchés 

Thématique de la recherche: Interactions entre la fatigue, la douleur et le mouvement : Mieux les comprendre pour mieux les détecter et les contrôler 

Projets : La fatigue et la douleur affectent la façon avec laquelle nous bougeons. Bien que dans plusieurs situations, ces changements moteurs visent à protéger notre corps, ils peuvent aussi nous causer des incapacités. Nous sommes présentement à la recherche d’étudiant(e)s aux cycles supérieurs afin de mener des projets de recherche visant à mieux comprendre ces interactions et à les prévenir lorsqu’elles sont problématiques. Les étudiant(e)s sélectionné(e)s seront appelé(e)s à utiliser différents outils permettant la quantification du mouvement humain (p.ex. électromyographie, cinématique tridimensionnelle en laboratoire et sur le terrain) en présence de fatigue ou de douleur chez des personnes en santé ou vivant avec une déficience neurologique ou musculosquelettique. Ces méthodes pourront être combinées avec des questionnaires et des méthodes qualitatives afin d’évaluer les stratégies motrices mises en place consciemment par les individus et pour évaluer les retombées d’interventions. 

Milieu de recherche : 
Les travaux de recherche seront réalisés au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (Cirris). Le Cirris est composé d’une soixantaine de chercheurs provenant de différentes disciplines (p.ex. physiothérapie, ergothérapie, kinésiologie, psychologie, ingénierie) et d’autant plus d’étudiants aux trois cycles universitaires. Le fort esprit de collaboration des équipe interdisciplinaires du Cirris favorise grandement le développement d’une relève scientifique prête à relever les défis complexes inhérents à la recherche en réadaptation et en intégration sociale des personnes vivant avec des incapacités. 

Critères de sélection : 
• Excellence du dossier académique et de recherche 
• Connaissances dans les domaines de la biomécanique, du contrôle moteur, de la fatigue, de la douleur et/ou de la réadaptation 
• Maîtrise suffisante de la française et anglaise 

Un financement est disponible en fonction des qualifications. Les candidats admissibles devront également appliquer sur des programmes de bourses externes. 

Directeur des travaux : 
Jason Bouffard, erg. Ph.D. 
Professeur adjoint, Département de Kinésiologie, Université Laval 
Chercheur, Cirris 

Si vous êtes intéressé(e), vous pouvez m’écrire un message (jason.bouffard@kin.ulaval.ca) décrivant votre intérêt, vos expériences de travail et y joindre votre relevé de notes le plus récent. On pourra se parler virtuellement afin que je puisse répondre à vos questions! 

 

 

Publié le 18 juin 2019

 

 

 

Publié le 27 mai 2019

 

 

 

 

L’équipe de recherche en Réadaptation sensorimotrice & douleur du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et en intégration sociale (CIRRIS) de Québec (affilié à Université Laval) est à la recherche de candidats de niveau maîtrise, doctoral ou post-doctoral intéressés à travailler dans le domaine de la douleur et/ou du contrôle sensorimoteur.

Pour plus d’informations: Lab_Mercier_FR

 

 

Publié le 8 avril 2019

 

 

 

Publié le 25 octobre 2018

École de physiothérapie et d’ergothérapie Université McGill
3654, promenade Sir-William-Osler Montréal (Québec) H3G 1Y5
(514) 398-4500
(514) 398-6360 (fax/télécopieur)
www.mcgill.ca/spot

page1image35031680

BOURSE D’ÉTUDES SUPÉRIEURES EN RECHERCHE SUR LA DOULEUR

 

Établissement                                     Université McGill, École de physiothérapie et d’ergothérapie

Diplôme/Bourse de recherche        Maîtrise (thèse), doctorat ou bourse postdoctorale en sciences de la réadaptation

Superviseur                                         Timothy Wideman, P.T., Ph.D.

Rémunération                                    20 000$ à 35 000$ par an pour 1 à 3 ans dépendant de la formation.

 

Aperçu du programme de recherche :

L’objectif principal du programme de recherche du Dr. Wideman est d’améliorer la vie des personnes souffrant de douleurs. Le laboratoire du Dr. Wideman travaille sur cet objectif en se concentrant sur trois domaines de recherche. La première voie se concentre sur le développement de nouveaux outils et stratégies pour aider les physiothérapeutes et autres professionnels de réadaptation à mieux comprendre et gérer l’incapacité liée à la douleur. Celles-ci incluent de mesurer et cibler les facteurs psychologiques, et de sensibilisation, qui ont démontré avoir eu une influence sur les résultats des traitements, mais qui ne sont pas souvent adressés dans la pratique clinique actuelle. Le deuxième axe de recherche s’intéresse à utiliser de la recherche qualitative et des méthodologies mixtes pour mieux aborder et caractériser l’expérience subjective de la douleur. Le troisième domaine de recherche s’oriente à améliorer la qualité et l’uniformité de l’éducation des professionnels de la santé au sujet de la douleur en utilisant des stratégies de l’application de connaissance.

Compétences et attributs du candidat idéal :

●  Forte motivation à apprendre, collaborer et améliorer la vie des gens vivant avec la douleur
●  Compétitif pour le financement externe (p. ex. MPC élevé et un grand potentiel de recherche)
●  Aptitudes avancées en communication, écriture et analyse
●  Compétences en analyse statistique et, ou la méthodologie qualitative
●  Expérience de travail avec des personnes souffrantes
●  Excellente maîtrise du français et de l’anglais (écrite et orale)

Détails de l’application :

Les demandes sont actuellement en traitement et seront acceptées jusqu’au 16 décembre 2018. Les candidats intéressés sont invités à soumettre les documents suivants à timothy.wideman@mcgill.ca: 1) curriculum vitae, 2) une copie des relevés de notes universitaires (les copies non-officielles seront acceptées), 3) une déclaration d’intérêt d’une page. Les candidats doivent être prêts à postuler au programme d’études au cycle supérieur de l’école de physiothérapie et d’ergothérapie pour l’admission d’automne 2019 (Veuillez-vous référer à http://www.mcgill.ca/spot/admissions pour plus de détails). Seuls les candidats retenus pour le poste seront contactés.

 

 

 

Publié le 21 septembre 2018

 

 

 

 

Anticipation de la douleur sur le contrôle des muscles du tronc chez les personnes avec et sans lombalgie

Description du projet

Le projet consiste à tester comment le système moteur se prépare pour contrôler les muscles du tronc lors de l’anticipation d’une douleur expérimentale appliquée au niveau de la région lombaire. Le projet comporte deux phases: la première chez des individus en santé et la deuxième chez des personnes souffrant de douleur lombaire (maux de dos – lombalgie). Nous faisons l’hypothèse que la préparation du contrôle des muscles du tronc en anticipation à la douleur sera différente (augmentation de l’excitabilité) chez les individus avec lombalgie puisque plusieurs études ont montré un fonctionnement différent du système moteur.

Domaines de recherche

– Contrôle sensorimoteur
– Contrôle postural
– Lombalgie
– Douleur (expérimentale et chronique)
– Musculosquelettique
– Neurosciences
– Neurophysiologie

Directeur de recherche

Hugo Masse-Alarie

Milieu de recherche

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Programmes d’études associés

Doctorat en neurobiologie
Doctorat en sciences cliniques et biomédicales
Maîtrise en neurobiologie – avec mémoire
Maîtrise en sciences cliniques et biomédicales – avec mémoire

Profil recherché

– Médecine
– Ergothérapie
– Physiothérapie
– Recherches médicales
– Kinésiologie

Exigences et conditions

Avoir suivi des cours dans les domaines:
– Neuroscience (contrôle du mouvement et douleur)
– Anatomie musculosquelettique

Une expérience préalable dans les domaines suivants sera considérée comme un atout:
– Recherche
– Technique de neurostimulation
– Technique de douleur expérimentale

Documents exigés

– Curriculum vitæ
– Relevé de notes

Date limite pour postuler

30 novembre 2018

 

Pour plus d’information

Hugo Masse-Alarie
Département de réadaptation
hugo.masse-alarie@ulaval.ca

 

 

 

Publié le 11 janvier 2018

 

 

 

 

 

Bourse de maîtrise disponible

Domaine de recherche : Épidémiologie/Pharmacoépidémiologie de la douleur chronique

Lieu de la recherche : Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Rouyn-Noranda, Québec, Canada

Description du projet : Le récipiendaire de la bourse pourra réaliser un projet de recherche portant sur l’épidémiologie et/ou la pharmacoépidémiologie de la douleur chronique. Le projet sera choisi en tenant compte des compétences de l’étudiant(e) ainsi que de l’état d’avancement de la programmation de recherche. À titre illustratif, voici quelques thèmes sur lesquels il serait possible de travailler :

  • Trajectoires de soins des patients souffrant de douleur chronique.
  • Usage, bénéfices et risques des médicaments pour le traitement de la douleur chronique.
  • Jumelage, validation et bonification de banques de données cliniques et administratives pour larecherche dans le domaine de la douleur chronique.

Exigences :

  • Être titulaire d’un baccalauréat en sciences de la santé ou dans une discipline appropriée.
  • Posséder un excellent dossier académique.
  • Être admis au programme de maîtrise recherche en sciences de la santé de l’UQAT (temps plein).
  • Être en mesure de lire et d’écrire aisément en anglais.
  • Démontrer de la rigueur, de l’autonomie et un bon sens de l’organisation.
  • Une expérience en recherche est un atout.

Soutien financier : Bourse à temps plein
Début de la formation : Mai 2018 (préférablement) ou au plus tard en Août 2018.

 

 Pour déposer votre candidature

Envoyer un courriel/lettre de motivation, votre CV et vos relevés de notes universitaires à : anais.lacasse@uqat.ca

 

Offre complète: Offre de bourse de maîtrise